Le Gulf Stream s’affaiblit, la pêche affectée !

Dans Actus/Brèves de rivages Par

La circulation du courant de l’atlantique nord, le Gulf Stream est à son plus bas niveau depuis 1600 ans et va dérègler de plus en plus le climat. Les événements majeures vont se multiplier et la faune et flore de l’océan atlantique vont en pâtir !

Deux articles parus dans la revue Nature valident l’hypothèse connue depuis longtemps que le réchauffement climatique de la planète affaiblit la circulation du Gulf Stream. A cause de la fonte massive des glaces, l’eau douce est de plus en plus importante et perturbe ainsi la circulation du courant qui régit le climat depuis très longtemps de la côte est des états unis jusqu’à l’Europe.

Et pour la pêche !

Selon le fond de recherche européen ATLAS, qui a aussi participé aux études, la pêche commerciale pourrait être affectée par des changements de la position et de la profondeur des courants océaniques et certaines régions manqueraient d’eaux riches en oxygène.

«Un affaiblissement de l’AMOC peut aussi conduire à des hausses ou des baisses de températures de plusieurs degrés, affectant certaines espèces de poissons importantes (pour l’homme), ainsi que la quantité de plancton, de poissons, d’oiseaux et de baleines»,