cuisine & art de vivre en bord de mer

Rouge Poisson à la Saint-Valentin

Dans Actus/Huître/Recettes/Recettes de coquillages Par

L’occasion de la St Valentin était sans doute trop belle… (Pour les contrariés de l’amour le ‘Rouge poisson’ est sans doute un jeu de mots facile mais qui s’accorde parfaitement avec le thème du mois de février : l’Amour !!!).

Tout le monde connait à peu près les vertus dites aphrodisiaques de certains fruits de mer…

Au hit parade des amours l’huître remporte haut la main la première place !
Est-ce que c’est à cause de sa consistance souple et salée ? De sa forme ? (on dit d’elle qu’elle est l’image des attributs féminins…). De sa saveur et son odeur iodée ? (l’iode serait un puissant stimulant… tout comme le zinc très présent dans l’huître), de sa laitance censée ressembler aux liquides fertiles ?

On la consommera crue ou cuite, on l’utilisera subtilement en disséminant sa saveur iodée par petites touches (en utilisant par exemple le nuoc nam)…

La moule… Ah ah ah ! que nenni pas de repas de St valentin sans moule ? Liquidons de suite quelques blagues vaseuses au passage (pas sur que votre compagne apprécie le rapprochement entre elle et la moule messieurs…), ici monsieur-madame, on parle d’amour et d’érotisme ! La moule, serait au même titre que l’huître un stimulant de l’amour. Encore sa forme, son goût d’iode… pourquoi ne pas concevoir une sauce plus appétissante pour les sens ?

Si la consommation de caviar est aussi vivement recommandée dans le Kama-sutra (aie ! aie ! pour le porte-monnaie !)… Pourquoi ne pas tenter avec les œufs de poissons volants ou de hareng ? (Les œufs sont en général souvent réputés pour leurs propriétés aphrodisiaques) voilà qui rajoutera une touche d’exotisme à votre repas sans pour autant vous ruiner !

L’oursin (qui n’est pas un coquillage mais de la famille des échinodermes) ravira peut-être les papilles de votre amoureux ! Mais gare à ne pas s’y piquer ! Ce qui est comestible dans l’oursin c’est justement les cinq glandes sexuelles de l’animal, cinq petites langues formant une étoile… Consommé cru ou mariné, ces intenses propriétés n’en seront que décuplées !
Le goût assurément intense plait ou ne plait pas… on peut toutefois le modifier à son gout en préparant une sorte d’oursinade (sauce provençale qui accompagnera délicieusement le poisson).

L’écrevisse : ce petit crustacé décapode (aux 10 pattes) est considéré comme aphrodisiaque dans certaines cultures (la consommation de sa chair serait source de longévité… le rapprochement est vite fait….).A nous la bisque d’écrevisse donc!
Vous l’aurez vu les fruits de mer tiennent une bonne place sur le podium de nos amours… Efficacité prouvée ou pas, c’est à vous de jouer.

Et puis, finalement il suffira d’un zeste épicé sur le meilleur des bons petits plats (forcément puisqu’il  sera cuisiné avec amour) : gingembre, safran, cannelle ou curry … Voilà qui risque d’enflammer votre soirée !

On ne vous dit pas bon appétit ? Car finalement, à la lumière des chandelles, certains n’auront peut-être même pas le temps de goûter à tous ses produits du désir…

DERNIERS DE Actus

Eclade de moules

Parce que c’est vraiment la recette signature de iodé, nous vous présentons
Close
ALLER EN HAUT